Stampa Sera 21giugno 1975

De nombreusesvedettes à l’usine

Hier au“Regio”

Lapremière à Turin de l’action dramatique “Diagrammacircolare” d’Alberto Bruni Tedeschi a eu lieu hier soir auThéâtre Regio. L’oeuvre dont le text a étéélaboré avec la collaboration de Gian Piero Bona n’est niun Opéra ni un oratorio; elle échappe donc à un placementprécis dans une catégorie formelle, puisque elle viseplutôt à la substance dramatique du jeu d’un grouped’acteurs et au hurlement constant d’un orchestre riche d’instruments.

La musique deBruni Tedeschi se lie à un angoissant expressionnisme dont lemodèle se trouve dans le “Survivant de Varsovie”Shönberghien, bien qu’en évitant toutefois les rigueurssérielles de celui-ci. C’est donc une musique apte,aujourd’hui encore, à souligner les grises atmosphèresd’usines métallurgiques, de baraques et même de salons pourcadres industriels en réunion.

On attendait avecvive impatience cette oeuvre du compositeur Piémontais, et il faut direque cette impatience n’a pas étée déçue,grâce à l’excellente mise en scène. Parmi les acteursqui ont étés très à l’hauteur, se sontdètachés Carraro, Volonghi, Lavia, Giannotti et Tarascio; pour lapartie musicale un orchestre bien préparé sous scrupuleusedirection de Nino Sanzogno et un choeur efficacement préparé parAdolfo Fanfani.

desapplaudissements cordiaux ont associé l’auteur et les brillantsinterprètes. (r. v.)